Paroisse Notre-Dame de la Mer

Nous sommes très heureux de vous accueillir sur le site officiel de la paroisse Notre-Dame de la Mer à La Seyne sur Mer

Carême – mardi 27 mars 2018 – Jour 36 – Donner

Le don de soi et la valeur d’une âme

Saint Jean 21,15-19

Après le repas au bord du lac, Jésus ressuscité dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t’aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t’aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m’aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m’aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Puis il lui dit encore : « Suis-moi. »

 

Prière d’introduction: Seigneur Jésus, je sais par ma foi que tu es le bon pasteur. J’ai confiance en ta tendresse infinie et en ta miséricorde. Aide-moi à vraiment t’aimer plus que tout et à approfondir ma relation avec toi par ce temps de prière que je t’offre en ce moment. Amen

Demande: Seigneur, ouvre mon cœur à comprendre avec plus de profondeur la valeur de chaque âme. Qu’en réalisant la valeur extraordinaire de la vie humaine, je trouve un nouvel élan pour faire de ma vie un plus grand don de moi-même.

Points de réflexion

1. Jésus invite Pierre à se donner. Avec Pierre, nous sommes appelés par l’Evangile d’aujourd’hui, à accepter l’appel à se donner de façon permanente, à Dieu et à son Eglise. Jésus invite Pierre à « nourrir son troupeau », comme pour lui dire, « Pierre, mets de côté ton amour-propre maintenant. Regarde ceux qui sont autour de toi, ouvre ton cœur pour reconnaître la valeur d’une seule âme humaine, pour faire le don de tout ton être, même pour une seule âme. Pierre, casse les liens de ta sécurité personnelle et de ta tendance à mesurer soigneusement ta générosité ; ouvre ton cœur pour faire le don de toi-même de façon durable. »

2. La valeur de chaque âme. Le don total de soi-même ne prend de sens qu’à la lumière de l’amour infini de Dieu et spécialement à la lumière de la valeur incomparable de la vie humaine. Comme Jean Paul II nous le rappelle : « Dans cet événement de salut, en effet, l’humanité reçoit non seulement la révélation de l’amour infini de Dieu qui « a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique » (Jn 3,16), mais aussi celle de la valeur incomparable de toute personne humaine. Et, scrutant assidûment le mystère de la Rédemption, l’Eglise reçoit cette valeur avec un étonnement toujours renouvelé et elle se sent appelée à annoncer aux hommes de tous les temps cet « évangile », source d’une espérance invincible et d’une joie véritable pour chaque époque de l’histoire. L’Evangile de l’amour de Dieu pour l’homme, l’Évangile de la dignité de la personne et l’Evangile de la vie sont un Evangile unique et indivisible. » (Evangelium vitae, 2)

3. Don de soi pour le corps mystique. Pour un chrétien engagé, le don de soi est totalement lié au salut éternel de ses frères et sœurs. Parfois, le don de soi le plus profond et le plus significatif s’opère lorsque nous offrons nos difficultés, souffrances et sacrifices pour le Corps Mystique. En ces occasions, ces moments, lieux et circonstances que nous ne connaissons ou comprenons peut-être pas, nous pouvons être sûrs que des âmes profitent de notre générosité. C’est la voie de l’économie du salut. Mais cela n’arrive que si nous réalisons la valeur de chaque âme.

Dialogue avec le Christ: Seigneur Jésus, je suis émerveillé par toi, par ce que tu es ; je te loue pour la beauté de la création que tu nous as donnée. Le don de la vie et la valeur de chaque être humain sont sans prix et indicibles. Il y a tant d’âmes qui sont vides, sans vie et en décomposition car elles ne te connaissent pas. Je veux faire le contraire ; je veux leur permettre de sortir de cette ombre et de cette indifférence ; je veux amener ton Evangile de vie à autant d’âmes que je peux atteindre. Fais de moi un messager de l’espérance invincible et de la véritable joie. Amen.

Résolution: Par des paroles, écrits ou actions je vais partager l’Evangile de vie avec quelqu’un, aujourd’hui.

Source : catholique.org

Chemin de carême_J36P.B.

Les commentaires sont fermés.